rectangulairevisuel-prisesdepositions

Les aides à la complémentaire santé dans le collimateur de la Cour des comptes

La Cour des comptes épingle les aides à la couverture complémentaire maladie versées par les entreprises Elle estime qu’elles sont “coûteuses, en particulier les exonérations sociales et fiscales consenties aux contrats collectifs d’entreprise dont le coût est estimé à quelque 5 milliards d’euros et qui se traduisent par des inégalités de traitement entre entreprises et donc entre salariés”. C’est effectivement le moins que l’on puisse dire.

Mais revenons au pourquoi de ces aides ? Elles ne sont là que pour favoriser les sociétés d’assurance et les instituts de prévoyance en vue de la privatisation et la marchandisation de la Sécurité sociale.

Tout cela est conforme au processus Chadelat : baisser le remboursement Sécu, augmenter le remboursement complémentaire santé et au sein de la complémentaire santé, favoriser les instituts de prévoyance et les assureurs. En fait, c’est le chat qui se mord la queue. Ces aides à la complémentaire santé visent à augmenter la couverture par les complémentaires santé alors que ces dernières organisent en fait l’accroissement des inégalités sociales de santé et des renonciations de soins pour cause financière (17% des assurés sociaux dont de nombreux possédant une complémentaire santé !)

Il est bon que la Cour des comptes déclare ces aides injustes et inégalitaires. Il serait mieux de conclure que seul l’accroissement du remboursement Sécu diminue les inégalités sociales de santé.

 

DERNIÈRES ACTUALITÉS

L'ACTU EN VIDÉO

SUIVEZ NOUS

AGENCES MUTUALISTES

  MUTUELLE DE FRANCE UNIE

  MUTUELLE SAMIR

  MUTUELLE LOIRE -FOREZ

  MUTUELLE DES TRAVAILLEURS DE LA REGION GIVORDINE

  MUTUELLE ENSEMBLE

  UNION DES MUTUELLES DE FRANCE MONT-BLANC

  MUTARETRAITE

  UNION DE REASSURANCE ET DE SUBSTITUTION SOCIALEE