rectangulairevisuel-prisesdepositions

Les assurés sociaux victimes de quatre syndicats de médecine généraliste

Alors que les syndicats des médecins spécialistes libéraux (CSMF et SML) ont largement participés aux contre-réformes de la santé et de la sécurité sociale (Le dernier avatar en date,est la signature du protocole de la légalisation des dépassements d’honoraires via le secteur optionnel) , voici quatre syndicats de médecins généralistes libéraux qui décident unilatéralement une augmentation du tarif de leur consultation de 22 à 23 euros !

MG France, Union généraliste, SNJMG et Union collégiale ont appelé les médecins généralistes libéraux ayant obtenu leur qualification de spécialiste de coter leur consultation CS à 23 euros et non C à 22 euros.

Une fois de plus, les assurés sociaux sont pris en otage sans que leurs représentants syndicaux et associatifs soient consultés .

Voilà ou mène la suppression de la démocratie sanitaire et sociale actuellement à l’œuvre suite à 43 ans de contre-réformes qui ont visé à supprimer le rôle délibératif des représentants des assurés sociaux.

L’Etat et les médecins généralistes libéraux sont incapables de négocier et ce sont les assurés sociaux qui trinquent !

Après avoir développé les franchises sur les soins, le forfait hospitalier, les dépassements d’honoraires (6,3 milliards d’euros aujourd’hui !), tout concourt à considérer le reste à charge privé des assurés sociaux comme la seule variable d’ajustement de la logique néolibérale dans laquelle est plongée le système de prévention, de soins et de remboursement de ceux-ci.

 

Le comité de rédaction de l’UNAM

 

DERNIÈRES ACTUALITÉS

L'ACTU EN VIDÉO

SUIVEZ NOUS

AGENCES MUTUALISTES

  MUTUELLE DE FRANCE UNIE

  MUTUELLE SAMIR

  MUTUELLE LOIRE -FOREZ

  MUTUELLE DES TRAVAILLEURS DE LA REGION GIVORDINE

  MUTUELLE ENSEMBLE

  UNION DES MUTUELLES DE FRANCE MONT-BLANC

  MUTARETRAITE

  UNION DE REASSURANCE ET DE SUBSTITUTION SOCIALEE