rectangulairevisuel-prisesdepositions

Les attaques néolibérales contre la protection sociale (suite)

LA PRESSION SUR LES MEDECINS AMBULATOIRES S’ACCENTUE

Les députés ont voté la possibilité pour la CNAMTS de ne plus payer les cotisations sociales pour les médecins qui n’acceptent pas les directives néolibérales ordonnées par le directeur de général de la Caisse.

Voilà un article voté qui va empêcher les médecins de répondre aux besoins sociaux des citoyens et de leurs familles.

 

LE DISPOSITIF POUR ACCELERER LES BAISSES DE REMBOURSEMENT EST EN PLACE

Les députés ont voté une révision périodique des actes et prestations tous les cinq ans. Comme si tous les 5 ans, certains actes (notés dans l’article L-162-1-7 du Code de la Sécu) mériteraient de ne plus être remboursés ou d’avoir un remboursement moindre.

Tout est en place pour la diminution des prestations sociales pour le plus grand nombre et l’augmentation de l’enrichissement pour une partie très minoritaire de la population.

 

NEOLIBERALISME OBLIGE, LA MINISTRE ROSELYNE BACHELOT DECIDE DE SUSPENDRE le CSS

Le Contrat Santé Solidarité(CSS) qui était un des rares points positifs de la loi Hôpital, Patients, santé, Territoires(HPST) a été suspendu par la ministre sur pression des médecins libéraux de la médecine ambulatoire.

Ce contrat était prévu pour faire travailler les médecins ambulatoires dans les zones à très faible densité médicale.

On voit bien là comment les lois néolibérales avancent. Pour faire passer l’essence des politiques néolibérales, on rajoute quelques « rustines » attrayantes pour que les néolibéraux de gauche votent le texte et participent à son application.

Nombre de membres de cabinets ministériels de la gauche et deux anciens ministres de la santé aussi de  « gôche » ont participé pour l’un et participe toujours pour l’autre à la contre-réforme des Agences Régionales  de Santé.

Puis, la ministre néolibérale n’applique pas ses rustines.

Alors Gérard Bapt au nom du PS se permet de critiquer avec « tact et mesure » la ministre.

Nous lui disons: Quand accepterez-vous l’idée que votre pratique politico-stratégique est au mieux d’une grande naïveté et au pire un soutien à des mesures antisociales?

 

EXTENSION DE LA MISE SOUS ACCORD PREALABLE DES TRANSFERTS EN SSR

La encore, voyez ou on en est. Jusqu’ici, pour qu’un transfert puisse se faire de l’hôpital vers le réseau des Soins de Suite et de Rééducation (SSR), certains transferts étaient soumis à un accord préalable (aujourd’hui des ARS). Et bien l’article 37 augmentera le nombre de ces accords préalables par le directeur de l’ARS et non par un médecin. On voit là la dérive. Moins de pouvoirs médicaux par les médecins, augmentation des technocrates nommés par le monarque, plus de démocratie sociale et sanitaire. On voit bien là, la nécessité impérieuse d’une véritable démocratie sanitaire et sociale, nationale et locale comme le Programme du Conseil national de la résistance l’avait prévu.

 

MAISONS DE NAISSANCES CONTRE LES MATERNITES DE PROXIMITE

Qui serait contre l’installation pour expérimentation, votée par les députés, de maisons de naissances ou les femmes pouvaient accoucher dans des centres moins médicalisés(n’oublions pas que la majorité des femmes hollandaises accouchent chez elle avec un dispositif de très haute sécurité!)? Mais là ou le bât blesse, c’est quand cette position est utilisée contre les hôpitaux et maternités de proximité. Au lieu d’augmenter le libre choix des patientes, le dispositif vise à substituer l’un par l’autre. Pour ceux qui ont une vue d’ensemble de la protection sociale, cela rappelle l’expérimentation des « jardins d’accueil » pour les 2-3 ans alors que l’on a fermé 104.000 places de maternelles dans cette tranche d’âge depuis le début du siècle et que le frein est mis pour la construction des crèches collectives et familiales(ces dernières étant des assistantes maternelles dirigées par un puéricultrice ou une éducatrice)! Et bien ce même dispositif est à l’oeuvre dans la santé. On ferme les hôpitaux ety maternités de proximité et on expérimente les « maisons de naissance ». De qui se moque-t-on?

LES DEPUTES VOTENT LA CONVERGENCE TARIFAIRE PUBLIC-PRIVE EN PRENANT LES PRIX LES PLUS BAS!

DERNIÈRES ACTUALITÉS

L'ACTU EN VIDÉO

SUIVEZ NOUS

AGENCES MUTUALISTES

  MUTUELLE DE FRANCE UNIE

  MUTUELLE SAMIR

  MUTUELLE LOIRE -FOREZ

  MUTUELLE DES TRAVAILLEURS DE LA REGION GIVORDINE

  MUTUELLE FAMILIALE (84)

  UNION DES MUTUELLES DE FRANCE MONT-BLANC

  MUTARETRAITE

  UNION DE REASSURANCE ET DE SUBSTITUTION SOCIALEE