rectangulairevisuel-prisesdepositions

Les attaques néolibérales contre la protection sociale

PLFSS 2011

AVEU DES DEPUTES: ILS ONT VOTE LE MEME DEFICIT POUR L’ASSURANCE-MALADIE EN 2011 QU’EN 2010!

Ils avaient voté l’année dernière pour le régime général de l’assurance-maladie un déficit de -11,4 milliards d’euros, ils ont voté cette année -11,5 milliards d’euros. Et pour l’ensemble des régimes obligatoires, ils ont voté -11,3 milliards contre -11,2 l’année dernière. Preuve est faite, si besoin est, que le but de toutes les contre-réformes régressives n’est pas le « trou de la Sécu » mais bien de diminuer les remboursements assurance-maladie pour d’une part augmenter les remboursements complémentaire santé et favoriser ainsi la privatisation et la marchandisation de l’assurance -maladie et d’autre part augmenter les profits au détriment des salaires directs et socialisés. Nous avons bien montré dans des textes précédents que la déformation de la répartition de la valeur ajoutée(ou dit autrement « modification de la répartition des richesses ») depuis 30 ans est par an de 9,3 points de PIB( 186 milliards d’euros par an en euros 2010) au profit des profits et au détriment des salaires directs et socialisés. Rétablir la place du curseur salaires-profits comme il y a 30 ans est une condition nécessaire pour régler le « trou de la Sécu construit et fabriqué ».

 

POUR LA BRANCE AT-MP, LE SCANDALE CONTINUE!

Ils ont voté un excédent de 100 millions d’euros en 2011 (régime général et ensemble des régimes) pour la branche accidents du travail et maladies professionnelles(AT-MP) après un déficit de 500 millions en 2010. Lisons entre les lignes. Tout est fait dans les contre-réformes régressives pour faire en sorte que les AT-MP soient de moins en moins indemnisés. Rappelons que c’est le patronat qui finance entièrement cette branche, il est donc important, pour le MEDEF, que les représentants du MEDEF à l’Assemblée nationale rééquilibre cette branche plus que toute autre! La dernière en date est l’article 25 de la loi sur les retraites qui supprime l’indépendance des médecins du travail en donnant leurs prérogatives au directeur des services de santé au travail directement nommé par les employeurs. Bien joué pour les employeurs, un scandale de plus pour les salariés!

 

POUR L’ENSEMBLE DES 4 BRANCHES DE LA SECU, CONTINUATION DES POLITIQUES NEOLIBERALES

Les députés ont voté pour l’ensemble des 4 branches de la Sécu un déficit de 20,9 milliards d’euros soit quasiment la même chose que l’année dernière(21,3 milliards d’euros).

 

LE CYNISME ET LA METHODE COUE POUR LES PREVISIONS

Ils prévoient un déficit global de 15,3 milliards d’euros en 2014. Bien comprendre ce que cela veut dire. Comme les néolibéraux utilise le dogme de la nécessité d’un accroissement de la déformation de la répartition de la valeur ajoutée(ou dit autrement « modification de la répartition des richesses ») aux profits des profits et au détriment des salaires directs et socialisés, il n’y aura pas de recettes nouvelles. Pire, ils prévoient l’affaissement relatif des recettes Sécu au regard des richesses produites.

Conclusion: la diminution du déficit est du au recul rapide des remboursements assurance -maladie, à la baisse des retraites et à la diminution forte des déclarations AT-MP.

CQFD.

 

DERNIÈRES ACTUALITÉS

L'ACTU EN VIDÉO

SUIVEZ NOUS

AGENCES MUTUALISTES

  MUTUELLE DE FRANCE UNIE

  MUTUELLE SAMIR

  MUTUELLE LOIRE -FOREZ

  MUTUELLE DES TRAVAILLEURS DE LA REGION GIVORDINE

  MUTUELLE FAMILIALE (84)

  UNION DES MUTUELLES DE FRANCE MONT-BLANC

  MUTARETRAITE

  UNION DE REASSURANCE ET DE SUBSTITUTION SOCIALEE