Alternative Mutualiste Logo RVB Transparent

Fonction publique, adieu 1946 et le statut ??

Le gouvernement Macron opère une véritable attaque sans précèdent sur le  statut de la fonction publique et de ses agents, quelques repères :

 

  • Salaires des fonctionnaires gelés jusqu’en 2022
  • 1er jour de carence rétabli(dans le privé 80% des conventions collectives le prenne en charge)
  • Sous Nicolas SARKOZY c’était 150000 emplois supprimés
  • Aujourd’hui c’est 120 000 suppressions annoncées

 

Et pourtant, les fonctionnaires rapportent 375 milliards au pays. L’exécutif compte accentuer le recours aux non-titulaires, alors que la fonction publique est déjà minée par la précarité, sur 5,2 millions d’agents près de 25% sont non-titulaires.

Il n’est pas possible de vivre dignement sans stabilité sociale.

Le statut de la fonction publique voté en 1946 à l’unanimité a été l’une des mesures prises par le CONSEIL NATIONAL de la RESISTANCE.

Pendant la seconde guerre mondiale, les fonctionnaires ont dû obéir et se taire, certains se sont rendus coupables de terribles exactions.

Aujourd’hui, avec le statut, le fonctionnaire a le devoir de s’opposer à un ordre illégal avec la garantie de garder son emploi ;

Un non-titulaire dont la reconduction du contrat dépend de son supérieur, n’aura pas cette possibilité et devra s’exécuter !

Le statut crée des droits et des devoirs, le fonctionnaire exerce des missions d’intérêt général en respectant une déontologie, ce qui en fait une garantie pour le citoyen qui assure ainsi la qualité du service public, accessible à tous.

Ce soit disant projet de modernisation est en fait un projet de réelle démantèlement de la fonction publique,en retirant des missions dévolues à la fonction publique et en les donnant au secteur privé .

  •  exemple de l’eau avec sa privatisation et une augmentation du m3 insoutenable, certaines municipalités ont fait le choix de revenir en gestion communale et donc public.
  • autre exemple, la libéralisation de l’énergie en quelques années avec des hausses  allant de +70% pour le gaz et 30% pour l’électricité !

L’objectif est clair, casser la fonction publique, favoriser les grands groupes et développer la loi du marché, au détriment de la santé, des populations et des agents !

La mobilisation de la population, les grands mouvements sociaux partout en France comme actuellement dans les hôpitaux sont révélateurs de l’état dans lequel sont traités les agents ! avec les pires méthodes managériales du privé (déjà expérimentées à LA POSTE, France TELECOM avec les conséquences insoutenables qui en découlent.

Des agents qui travaillent dans des conditions inacceptables, à flux tendu, en accumulant des millions d’heures supplémentaires jamais payées (hôpitaux), engendrant l’absentéisme des agents !

LA FONCTION PUBLIQUE, la SANTE, la CULTURE, L’EDUCATION ne sont pas des coûts, mais un investissement pour aujourd’hui et demain, en faveur du progrès social et la réduction des inégalités !

Francis Balay, Président d’ ALTERNATIVE MUTUALISTE

 

DERNIÈRES ACTUALITÉS

L'ACTU EN VIDÉO

SUIVEZ NOUS

AGENCES MUTUALISTES

  MUTUELLE DE FRANCE UNIE

  MUTUELLE SAMIR

  MUTUELLE LOIRE -FOREZ

  MUTUELLE DES TRAVAILLEURS DE LA REGION GIVORDINE

  MUTUELLE ENSEMBLE

  UNION DES MUTUELLES DE FRANCE MONT-BLANC

  MUTARETRAITE

  UNION DE REASSURANCE ET DE SUBSTITUTION SOCIALEE