rectangulairevisuel-prisesdepositions

Quelques éléments pour montrer les conséquences de la voie néolibérale

En 3 ans la part de la Sécu est passée de 77 % à 75,5 %.

Les comptes nationaux de la santé publiés le 9 septembre dernier montre le recul « violent » de la sécu dans le remboursement des soins et biens médicaux. En 3 ans la part de la Sécurité sociale est passée de 77 % à 75,5 %, ce qui est considérable.

Pourquoi, dans ces conditions, garder des autorités de contrôle séparés pour les banques, assurances et mutuelles dans un cadre néolibéral ou la logique doit être la même pour ces trois organismes ?

L’autorité de contrôle des assurances et des mutuelles(ACAM), du Comité des entreprises d’assurance(CEA), la Commission bancaire (CB), le Comité des établissements de crédits et des entreprises d’investissements(CECEI) vont fusionner.

La FNMF a participé à un communiqué commun avec les instituts de prévoyance et les firmes multinationales de l’assurance pour se féliciter de l’accord.

Il est vrai que ce n’est que la suite de la transformation du Code de la mutualité solidaire en code assurantiel, voté par le gouvernement de la gauche plurielle de Lionel Jospin en 2001.

 

Le comité de rédaction de l’UNAM

DERNIÈRES ACTUALITÉS

L'ACTU EN VIDÉO

SUIVEZ NOUS

AGENCES MUTUALISTES

  MUTUELLE DE FRANCE UNIE

  MUTUELLE SAMIR

  MUTUELLE LOIRE -FOREZ

  MUTUELLE DES TRAVAILLEURS DE LA REGION GIVORDINE

  MUTUELLE ENSEMBLE

  UNION DES MUTUELLES DE FRANCE MONT-BLANC

  MUTARETRAITE

  UNION DE REASSURANCE ET DE SUBSTITUTION SOCIALEE