rectangulairevisuel-prisesdepositions

Le recul de la Sécu est rentable pour le privé : l’exemple de la petite enfance et des personnes âgées

Personnes âgées

Après les profits records de la Générale de santé(premier groupe d’hospitalisation privée en France), des firmes de la Fédération française des sociétés d’assurance, des Instituts de prévoyance, des grandes mutuelles devenues assurantielles, voilà que nous voyons le marché de la dépendance des personnes âgées aisées afficher des profits records: 27,8% pour le troisième trimestre par rapport à l’année dernière pour Noble Age. Le recul de la Sécu est rentable pour le privé : l’exemple de la petite enfance et des personnes âgées(dont 10,2% en croissance organique), 20,1% pour Orpéa pour l’année 2009(dont 11% en croissance organique).

A noter que leur progression se fait majoritairement en rachat et fusion -acquisition des secteurs rentables de la dépendance des personnes âgées détruisant par là-même le principe de solidarité.

L’envers du décor est le développement exponentiel des inégalités sociales de santé entre les personnes dépendantes aisées et les personnes dépendantes issus des couches populaires(majoritaires dans notre pays) à cause du sous-financement public des EHPAD et du fait de l’affaissement du principe de solidarité de la protection sociale universelle. Au lieu de cela, la tendance actuelle fait que l’on va vers une protection sociale ou chacun bénéficie d’une assurance en fonction de ce qu’il paye écartant par là-même les couches populaires et une partie des couches moyennes d’une protection sociale solidaire de qualité partout et pour tous et toutes.

……………………………………………………………………………………….

Petite enfance: les conditions du vrai libre choix ne sont toujours pas réunies

« Le Haut conseil de la famille vient de rendre un avis ou il ne tranche pas entre l’option de raccourcissement du congé parental mieux rémunéré et l’option de conserver les trois ans du congé parental.

Derrière cet avis, la question centrale est que nous sommes en présence d’une impossibilité de vrai libre choix pour les familles.

Toutes les études montrent que les parents plébiscitent l’accueil collectif (crèches collectives mono et multi-accueil, crèches familiales et écoles maternelles entre deux et trois ans).

Toutes les études s’accordent pour dire que plus de 40% de parents (en général des mères pour 96% des cas) déclarent qu’elles ont pris le congé parental par insuffisance de l’offre d’accueil pour jeune enfant et notamment de l’accueil collectif.

Les chiffres à notre disposition parlent d’eux-mêmes:

-entre 2001 et 2008, le nombre de places en maternelles a baissé de 254.000 places en 2001 à 149.500 en 2008 soit une perte de 104.500 places. Le taux de scolarisation est tombé de 35% à 18%

-le nombre de places en accueil collectif de 2004 à 2008 est passé de 309.562 à 342.728 soit un gain de 33.166 places. Comme la croissance était inférieure de 2001 à 2004, nous voyons bien que le compte n’y est pas.

Voilà qui laisse libre cours à la privatisation des modes d’accueil : jardins d’éveil, maternelles privées,etc. ou à l’utilisation des assistantes maternelles alors que le mode d’accueil plébiscité par les parents est l’accueil collectif en crèches collectives mon-accueil ou multi-accueil ou en crèches familiales.

Nous sommes donc dans un recul du vrai libre choix.

 

Le comité de rédaction de l’UNAM (avec sources UFAL)

 

DERNIÈRES ACTUALITÉS

L'ACTU EN VIDÉO

SUIVEZ NOUS

AGENCES MUTUALISTES

  MUTUELLE DE FRANCE UNIE

  MUTUELLE SAMIR

  MUTUELLE LOIRE -FOREZ

  MUTUELLE DES TRAVAILLEURS DE LA REGION GIVORDINE

  MUTUELLE ENSEMBLE

  UNION DES MUTUELLES DE FRANCE MONT-BLANC

  MUTARETRAITE

  UNION DE REASSURANCE ET DE SUBSTITUTION SOCIALEE