sauvons-hopital-1

SAUVONS L’HÔPITAL !

Le 7 avril 2022, à l’occasion de la journée mondiale de la santé, le Comité de défense « Sauvons l’hôpital de Sarlat » s’est rassemblé devant l’hôpital, auquel s’est associé Alternative Mutualiste, afin de dénoncer notre système de santé dégradé qui est en grand danger !

La preuve en est : le 31 mars dernier, le collège de la Haute autorité de Santé (HAS) a écrit une lettre ouverte à tous ceux qui œuvrent pour la qualité des soins et des accompagnements !

Mme Marty Nicole, Présidente du Comité, a effectué une prise de parole au nom du Comité, voici leur témoignage :

Des rassemblements ont lieu aujourd’hui partout dans le monde, grand rassemblement à Paris avec des délégations étrangères.

Notre système de santé est en grand danger et nous ne sommes pas les seuls à le dire : chaque jour des soignants racontent, écrivent, alarment…

Faut-il que l’heure soit grave pour que le collège de la Haute autorité de santé s’exprime et déclare ; « les professionnels, notamment de l’hôpital public et des établissements sociaux et médico-sociaux nous alertent sur leur incapacité à délivrer des soins ou des accompagnements de qualité. »

 Le Collège de la HAS exprime le sentiment que le système de santé s’éloigne de la vie et du quotidien des usagers, c’est bien notre analyse…

 Et cette situation ne va guère s’améliorer pour les plus fragiles : coût des carburants, éloignement, déserts médicaux…

 La pénurie de personnels soignants compromet inévitablement la qualité des soins et des accompagnements et contribue à la dégradation des conditions de travail des professionnels restant en poste en accentuant la pénibilité de leurs métiers. Ce matin, par exemple, au CHU d’Orléans, pour ces raisons sur 140 soignants aux urgences 98% d’entre eux sont en arrêt maladie.

C’est bien ce que nous observons sur notre territoire. A Sarlat, nous savons combien les difficultés de recrutement pèsent sur les activités de notre hôpital, de nos EHPAD, de nos structures psychiatriques : 

  • un gériatre manque pour le Court séjour gériatrique,
  • le manque de sage-femmes toujours problématique,
  • l’insuffisance des personnels administratifs aggrave les problèmes !

 Alors qu’il faut faire face aux dégâts causés par la pandémie, aux déprogrammations d’actes…

 

Le collège de la HAS estime qu’il faut donner plus de moyens financiers aux régions sous-dotées, augmenter le nombre de SMUR (390 aujourd’hui en France) pour assurer un accès équitable à un transport urgent.

 A Sarlat, Il faut absolument revoir le fonctionnement des urgences pour leur donner des moyens permanents de soin et augmenter réellement leurs équipes en saison estivale.

 Le collège de l’ HAS estime encore nécessaire de repenser l’organisation globale de ces établissements avec l’implication des médecins, chefs de service , dans l’organisation de leur service et de les faire bénéficier d’une plus grande autonomie…

Souvenons-nous, il y a quelques mois, lorsque des équipes médicales ont repris en main leur mission leur satisfaction de travailler en équipe. Alors créons autour d’elle des équipes de secrétariat, d’informations…

 Par exemple à Sarlat, les médecins généralistes seraient très satisfaits de recevoir le planning mensuel des consultations (comme si était engagée, Madame Rousselot, directrice de cet établissement). Pour ces médecins de ville, ce serait aussi un gain de temps !

 Le collège de l’HAS évoque aussi le besoin de repenser les normes d’encadrement pour assurer un niveau de qualité. Il faut stopper aussi la polyvalence qui perturbe les malades et les soignants. Notamment dans les EHPAD, il leur semble indispensable d’imposer des normes en particulier le nombre de soignants par résident.

« Le système de santé se revendique centré sur la personne » écrit le collège de la HAS, c’est-à-dire que le malade est le cœur de sa mission. Il préconise de multiplier les rencontres pour prendre en compte les avis des patients, des accompagnants et des usages !

Notre association revendique comme ce collège une gestion de la santé plus respectueuse des êtres humains en réunissant soignants, administratifs, les premières lignes de l’hôpital avec les élus de territoire qui connaissent les souffrances de certains de leurs administrés et usagers.

Il nous faut de l’humain au plus près des populations !

 

La Coordination nationale des Comités de défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité propose un plan d’urgence qui associe plusieurs types de mesures pour permettre de répondre aux besoins :

  • Analyser démocratiquement les besoins à partir du terrain
  • Engager un plan d’urgence massif de formations
  • Eviter la fuite des professionnels de santé
  • Mieux répartir les professionnels dans le territoire
  • Réformer la permanence des soins
  • Développer un service public de soins de proximité.

Alternative Mutualiste adhère à ce Plan d’urgence.

En ce sens, Alternative Mutualiste demandent des mesures à prise d’effet immédiate :

  • Tout de suite améliorer le remboursement de la Sécurité Sociale, dans un premier temps au niveau du dispositif CSS (complémentaire santé solidaire), qui marginalise la part de la population la plus pauvre et précaire d’entre nous, et ensuite, tendre vers un 100% Sécurité sociale.
  • Création du pôle public du médicament : recherche, fabrication, distribution.
  • La perte d’autonomie, un droit universel pris en charge à 100 % par la sécurité sociale et par le service public
  • De nouveaux financements pour une plus juste répartition des richesses :
    • Rétablir la compensation par l’état des pertes financières liées aux mesures d’exonérations. Ce sont 60 milliards d’euros qui sont dus
    • Elargir l’assiette des cotisations sociales au revenu du capital et aux revenus financiers des entreprises (fabriquer de l’argent avec de l’argent)
    • Retour aux élections des administrateurs de la Sécurité Sociale

Alternative Mutualiste soutient les actions du Comité et sera présent aux côtés du Comité en novembre 2022 pour honorer les 10 ans de sa création, caractérisée, tout d’abord, par la défense de l’hôpital public local et, par la force des choses, des soins de premier recours !

 

DERNIÈRES ACTUALITÉS

L'ACTU EN VIDÉO

SUIVEZ NOUS

AGENCES MUTUALISTES

  MUTUELLE DE FRANCE UNIE

  MUTUELLE SAMIR

  MUTUELLE LOIRE -FOREZ

  MUTUELLE DES TRAVAILLEURS DE LA REGION GIVORDINE

  MUTUELLE ENSEMBLE

  UNION DES MUTUELLES DE FRANCE MONT-BLANC

  MUTARETRAITE

  UNION DE REASSURANCE ET DE SUBSTITUTION SOCIALEE